Localisation

Le centre de sauvetage aquatique de Monaco en Côte d’Azur

Le centre de sauvetage aquatique de Monaco, (CSAM) est un centre de plongée spécialisé dans les plongées pour enfants sur la Côte d’Azur. Au sein de ce centre, l’Ecole bleue existe depuis 2002, il fait partie de l’Académie Monégasque de la Mer qui est une référence internationale dans la plongée pour enfants. Le centre est une association monégasque, il a pour objectifs de sensibiliser et de faire découvrir les fonds marins méditerranéens aux enfants dès l’âge de 8 ans à travers la faune et la flore grâce à l’éducation et la prévention. L’école est polyvalente, elle permet aux enfants de se perfectionner dans les pratiques aquatiques, d’avoir une connaissance écologique tout en découvrant les fonds marins et ses secrets. C’est Pierre Frolla, instructeur d’apnée et de plongée scaphandre, moniteur de secourisme, avec son équipe de 14 moniteurs qui encadrent les enfants et les ouvre au monde aquatique. Les sorties en mer se font à bord du « Pirates of the Abyss ». C’est un catamaran de plongée prévu pour 38 personnes.

Pour les personnes à mobilité réduite c’est exceptionnel que le club de plongée le fasse, cependant il est préférable de les contacter directement.

Les activités

Le centre de plongée propose à vos enfants un « Stage école bleue Water Safety », pendant une durée d’une semaine ils vont découvrir la plongée sous-marine, la randonnée palmée, la plongée libre et le sauvetage aquatique.

Une formule plongée en apnée en profondeur est accessible pour les enfants à partir de 13 ans avec les formations PADI et cela durant 5 demi-journées.

Vous pouvez faire les activités sans être membre du club de plongée, pour plus d’informations veuillez consulter le site du CSAM.



Centre de plongée en Côte d'Azur Centre de sauvetage Aquatique de Monaco.

     En résumé

  • Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h.

  • Chèques et espèces avec une préférence pour les chèques.

  • Français et anglais.

  • Certificat médical obligatoire pour les formations.

    Pour les mineurs, il faut une autorisation parentale.