TeragirTeragir

L’objectif de l’association Teragir

L’office française de la Fondation naît en 1983 pour l’éducation à l’environnement en Europe. En 2016, elle devient l’association Teragir. Plusieurs valeurs communes les rassemblent et les font avancer à petits pas depuis toutes ces années. Le partage et l’action sont fondamentales. En effet, l’association agit pour trouver ensemble des solutions aux problèmes environnementaux.

Elle accompagne les actions et la prise de conscience vers des programmes concrets. L’association fait un programme personnalisé vers une transition en fonction des ambitions et des craintes de chacun. Tandis qu’elle aide également à valoriser les actions, les solutions qui sont menées dans le monde entier.

Teragir crée durant toutes ces années, plusieurs programmes pour aider, valoriser et accompagner le public dans la transition et le développement de l’environnement.

Le Pavillon Bleu

Le label Pavillon Bleu naît en 1985. Il s’étend depuis 1987 au niveau européen. Cet “éco-label” récompense et valorise les communes, les plages, les ports de plaisance dans leur respect de l’environnement. L’évaluation porte sur quatre domaines de critères : l’éducation à l’environnement, l’environnement général, la gestion des déchets et de l’eau.

La Clef Verte

La Clef Verte est également un label. Cependant, celui-ci permet de mettre en avant les hébergements touristiques (hôtels, campings, gîtes, chambres d’hôtes…) ainsi que les restaurants dans leur démarche environnementale. Tous les ans, un jury délivre le label qui est soumis à des critères précis. En effet, pour obtenir le label il faut réduire l’impact de l’activité environnementale mais également développer l’éducation à travers la sensibilisation des employés et des touristes.

Jeunes Reporters pour l’Environnement

Le programme Jeunes Reporters pour l’Environnement quant à lui se développe à partir de 1994. Trente pays proposent aujourd’hui le programme international. Il permet de sensibiliser les jeunes de 11 à 18 ans au développement durable. Sa méthode repose par la pratique du journalisme. 

Eco-Ecole

En 1994 apparaît également le label international Eco-Ecole. On le décerne aux établissement scolaires qui insèrent dans leurs programmes l’éducation au développement durable. Les jeunes du primaire au lycée se sensibilisent alors aux questions et enjeux du développement durable. Le programme possède six thématiques transversales : l’alimentation, la biodiversité, les déchets, l’eau, l’énergie et les solidarités. Un équilibre est ainsi créé entre l’éducation et l’action, puisque les projets développés sont réalisés en créant par exemple le tri des déchets, la fabrication de refuges d’insectes, l’intégration de produit biologiques….

Le Stockholm Junior Water Prize

Le prix scientifique Le Stockholm Junior Water Prize est pour les jeunes de 15 à 20 ans. Celui-ci, aborde les enjeux de la protection, l’utilisation et le partage de l’eau. Le jury répartit trois prix en fonction de différentes catégories : Technique innovante, action de terrain et Mobilisation d’un public. La finale se produit à Stockholm où les 3 jeunes représentent la France à l’international pour la Semaine Mondiale de l’Eau.

Journée internationale des forêts

Depuis quelques années maintenant, la journée du 21 mars se consacre aux forêts. En effet, la Journée Internationale des Forêts accueille des entreprises, des établissements, des associations à se regrouper sous une même thématique afin de célébrer l’arbre et la forêt. Ensemble, ils organisent des activités qu’elles soient des randonnées, des sorties ornithologique, Land’Art et cela partout en France.

Explorateurs de l’eau

Le programme éducatif international Explorateurs de l’eau s’oriente vers les enfants de 8 à 14 ans. L’objectif est de les sensibiliser à travers des défis aux enjeux de l’eau tels que l’eau invisible, la propreté de l’eau, l’eau une ressource précieuse et l’eau à travers le monde. A la suite, cinq équipes françaises sont invitées à présenter leur travail, l’équipe gagnante pourra à la suite représenter la France à l’international. 

Le programme est dirigé par Global Action Plan et est soutenu par Eau HSBC. Il est présent dans 11 pays. Explorateurs de l’eau a permis d’économiser 5 millions de m3 d’eau depuis sa création en 2014.