La gorgone rouge de Méditerranée sur la Côte d’Azur

La gorgone rouge aussi appelée Paramuricea clavata pour désigner celle de la mer Méditerranée. Elle fait partie de la famille « Plexauridae » de son nom scientifique ou en français « Plexauridés ».

On peut utiliser le nom de « gorgone caméléon » pour la désigner. La gorgone rouge possède de nombreux noms scientifiques qui ne sont pas tous valables comme : Gorgonia clavata, Muricea chamaleon, Paramuricea chamaleon et Clematissa chamaeleon. On peut la trouver dans la mer Méditerranée mais également en Atlantique, dans la Manche et dans la mer du Nord. On les trouve principalement sur les tombants rocheux orientés vers le nord. Elle peut atteindre une hauteur comprise entre 30 et 100 cm. Elle atteint sa taille maximum vers 10- 15 ans. Sa longévité peut être supérieur à 25 ans, même si elle est encore plus connue.

La gorgone rouge accueille des épibiontes sur ses rameux. De plus, elle peut être la cible comme beaucoup de son espèce par des nudibranches principalement Marionia Blainvillea.

   Ce qui menace la gorgone rouge

C’est une espèce très fragile, il faut donc éviter de lui donner des coups de palmes. Les filets de bateaux et le mouillage peuvent également lui causer des dégâts irréversibles. Dans de nombreux sites de plongée la gorgone rouge a disparu, mais on ne connaît pas encore bien les raisons.

Les spots de plongée pour voir les gorgones rouges

Les centres de plongée pour voir les gorgones rouges

Easy dive Cannes