Le scaphandre à casque, à quoi sert-il ?

Le scaphandre à casque est nommé également scaphandre pieds lourds. C’est un équipement permettant à un plongeur de se déplacer dans les fonds marins, tels que la mer, un lac, une rivière ou autres. Le plongeur et son scaphandre étaient reliés à la surface de la terre grâce à un tube qui leur apportait l’air dont ils avaient besoin et ce grâce à un mécanisme de pompage.

Certains scaphandres à casques sont autonomes et ne sont donc pas reliés à la surface tels que les scaphandres Rouquayrol-Denavrouze, qui a été fabriqué en France à partir de 1864 ou encore les scaphandres Dräger, fabriqué en 1912.

Les scaphandres à casque ont été créé à la din du XVIIIème siècle. Ils ont été très célèbres jusqu’au milieu du xxème siècle. Puis est arrivé le scaphandre autonome, qui était beaucoup plus léger et entièrement indépendant de la surface de la terre. Toutefois, le scaphandre autonome subit des contraintes de profondeur et d’autonomie à cause du peu de temps dont il dispose. Les scaphandres légers subissent la pression de leur environnement contrairement aux scaphandres rigides. Cependant les scaphandres rigides ne sont plus utilisés depuis les années quatre-vingt à cause des risques trop grands pour les plongeurs et qu’ils ont été remplacé par des ROV, des sondes sous-marines guidées à distance, depuis la surface.

L’HISTOIRE DU SCAPHANDRE A CASQUE

Le scaphandre existe depuis de nombreuses années. Déjà, au IVème siècle av.J.-C, des histoires racontent qu’Alexandre le Grand aurait plongé sous les eaux grâce à un système de cloche inversée. Ceci fut décrit par Aristote. Alors que Léonard de Vinci, imaginait un masque avec un tuyau apportant l’air jusqu’au plongeur.

Le premier scaphandre à casque semi-autonome fut équipé par Sieur Fréminet, qui voulait perfectionner une combinaison permettant de respirer sous l’eau. C’est donc entre 1771 et 1774 que Fréminet mis au point sa combinaison de plongée. Il changea sa réserve d’air reliée par deux tubes, un pour l’inhalation d’air et l’autre d’exhalation par une réserve d’air sur le dos et des poids lourds au niveau des pieds.



Scaphandre à casque, plongée sous-marine, l'histoire du scaphandre, Côte d'Azur, Helm

Le plongeur était équilibré alors au fond de l’eau grâce aux poids qui lui permettaient une flottabilité négative. C’est pour cela que le scaphandrier à casque fut surnommé scaphandrier pieds lourds. C’est après 1774 que le mont scaphandre devient populaire.